A découvrir

Organiser une journée sur l'archipel des Glénan

L’une des destinations touristiques les plus exotiques que vous puissiez trouver en France est bien l’archipel des Glénan. Formé de plusieurs petites îles entourées d’une dizaine d’îlots, l’archipel des Glénan avec des eaux vert émeraude est un vrai endroit paradisiaque. Loin des foules et au milieu de l’océan, le paysage angélique vous rappellera les îles des pays tropicaux. Retrouvez dans cet article les conseils pour profiter ce bel archipel.

Que voir sur l'archipel des Glénan ?

Situé dans le département français Finistère, l’archipel des Glénan offre de quoi embaumer vos yeux de plein de souvenirs. Avec la clarté de ses eaux, la finesse de son sable avec la complicité du soleil, une journée sur cet archipel vous paraîtra mille ! Encore, ce qui fait la beauté de ce paysage est son écosystème avec une grande biodiversité où vous pouvez observer le requin-pèlerin, inoffensif. Vous découvrirez aussi le narcisse des Glénan.

Comment se rendre sur l'archipel des Glénan ?

Le seul moyen de transport pour atterrir au cœur des îles Glénan est de prendre un bateau. À cet effet, plusieurs compagnies offrent leurs services. Il s’agit de Glénan Découverte qui prend départ au port de Trévignon et de l’agence de croisières les Vedettes de l’Odet. Cette dernière est la plus utilisée par les touristes à partir de 32,40 €. À côté se trouve aussi l’agence Sterne Voyages à Concarneau.

Que faut-il emmener sur l'archipel des Glénan ?

Pour rendre votre séjour immortel sur l’archipel Fouesnant, emportez un appareil photo sur vous. Aussi, prévoyez un maillot de bain et des vêtements légers afin de jouir de la beauté de ses plages. Cependant, les chiens n’ont pas accès à la plage. Ne manquez surtout pas de vous équiper d’une bonne protection solaire et de prévoir votre pique-nique. Vous aurez la chance de découvrir l’une des meilleures écoles de voile : les Glénans ou l’école de voile des Glénans.

Quand partir pour l’archipel des Glénan ?

Sur l’archipel, les précipitations sont beaucoup observées durant les mois de février, septembre et décembre. Ainsi, il est plus recommandé d’y aller pendant la période de mai à septembre. Au cours de cette période, la température maximale oscille entre 16 et 21 °C soit un ensoleillement de 9-10 heures par jour.

Si vous n’aimez pas trop la foule, il est déconseillé d’y aller en août et en septembre. En effet, ce sont les mois les plus affluents de l’archipel des Glénan. Le taux moyen d’occupations des hôtels s’établit à 72 % le mois d’août, qui est d’ailleurs le plus élevé et 60 % en septembre. Surtout, prévoyez le vent avec windguru pour vos sortis de pêche sur les glenans.

Quelles sont les îles qui composent l’archipel des Glénan ?

Plusieurs îles forment cet illustre paysage loin du bruit et du monde. Pour une journée bien chaude et arrosée, profiter de la richesse de ses îles lors de vos visites touristiques. Voici quelques-unes des îles qui rendent romantiques les Glénan.

L’île aux moutons

Avant que vous n’atteigniez l’île de Saint Nicolas, qui est d’ailleurs la principale, vous passerez par plusieurs îlots et îles. Et le premier que vous rencontrez est l’île des moutons avec son emblématique maison-phare. Sur cette île plusieurs espèces d’oiseaux en voie de disparition sont protégées. Cet espace est interdit aux hommes dans le but de sauvegarder la faune. Riche d’histoire, l’île aux moutons renferme plusieurs sites archéologiques importants avec une diversité de légende autour.

L’île de Drénec

Cette île peut être visitée à pied depuis l’île saint Nicolas quand la marée est très basse. Une belle plage de sable blanc et un centre nautique vous y attendent.

L’île du Loc’h

C’est la plus grande île de l’archipel des Glénan et connue pour sa belle cheminée. Cette île abrite une chapelle si vous souhaitez vous recueillir un instant. À l’ouest de l’île du Loc’h, vous trouverez une ferme et au centre un lac.

L’île de Cigogne

À première idée vous aurez pensé à la présence des cigognes sur cette île, mais non. En effet, elle tire son nom de sa forme (sept coins). Vous trouverez un vieux fort militaire français construit depuis 1 756 sur cette île. Elle est rocheuse et située au centre même de l’archipel des Glénan. Propriété de l’État français, l’île de Cigogne est louée au centre nautique des Glénan depuis 1950.

L’île Penfret

Après celui de Loc’h, l’île Penfret est la deuxième importante de l’archipel en taille avec une superficie de 39 hectares. Cette île est située plus à l’est des Glénan et reste la plus haute. Elle dispose d’un phare de plan carré, des bâtiments d’un centre de voile et d’un feu de signalisation. C’est d’ailleurs la principale base du centre nautique des Glénan. La particularité de l’île Penfret est ses grands champs d’ajoncs.

L’île de Bananec

Un cordon de sable relie cette île à celle de saint Nicolas. Elle est aussi dotée d’une importante école nautique.

L’île de Guéotec

Cette île possède un tour servant de référence maritime. De plus, elle servait aussi de pâturage pour les agriculteurs de Penfret.

L’île de saint Nicolas

Elle est la principale île de l’archipel des Glénan. Aussi, c’est la seule parmi toutes les autres îles à être officiellement habitée avec une superficie de 14 hectares. C’est là que vous contemplerez le narcisse des Glénan.